Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
zaratan.over-blog.com

Navigation fluviale en Europe à bord d'une péniche nommée "Zaratan"

Printemps/été 2021 sur Zaratan 1ère partie

Zaratan à la halte nautique de Montargis

Zaratan à la halte nautique de Montargis

Nous sommes ravis de vous retrouver pour continuer à vous conter nos voyages fluviaux.

Il est vrai qu'avec cette pandémie nous avons dû, comme tout un chacun, nous adapter et réorganiser nos activités. 

De ce fait nous n'avons pu réellement reprendre la navigation que début mai. 

Pour autant en avril nous sommes allés rejoindre en bateau (à 3 jours de navigation) des amis à Marseilles-les-Aubigny dans le Cher. C'est avec eux et nos deux bateaux "Imagine" et "Zaratan" que nous avons navigué tout le mois de mai jusqu'à Moret-sur-loing.

L'hiver s'est passé sans difficulté à Briare comme depuis 3 ans. Pour l'hiver prochain nous avons réservé une place au port de l'épervière à Valence dans la Drôme que nous pensons rejoindre vers mi-octobre. Pour cela il nous faudra parcourir plus de 1000 kilomètres et franchir environ 240 écluses, quelques souterrains et ponts mobiles avant l'amarrage hivernal. Bref! cela correspondra à près de 200 heures de navigation.

Notre parcours devrait être le suivant: canal de Briare, canal du loing, la Seine, la Marne, le canal latéral à la Marne puis, soit le canal des Vosges, soit le canal entre Champagne et Bourgogne, la Saône et enfin le Rhône jusqu'à Valence. 

Aujourd'hui 14 juillet 2021 nous sommes amarrés depuis 4 jours sur la Marne à la halte nautique de La Ferté-sous-Jouarre au niveau de l'Ile Cartier. Les pluies sans discontinues depuis 3 jours ont fait monter de 80 cm le niveau de la Marne et le courant nous semble trop important pour prendre le risque de naviguer d'autant que nous sommes "montant" (nous remontons le courant).

Ce temps de pause forcée nous permet de reprendre notre blog.

Notre amarrage du 14 juillet 2021 à l'Ile Cartier de La Ferté-sous-Jouarre.....et l'eau monte.
Notre amarrage du 14 juillet 2021 à l'Ile Cartier de La Ferté-sous-Jouarre.....et l'eau monte.
Notre amarrage du 14 juillet 2021 à l'Ile Cartier de La Ferté-sous-Jouarre.....et l'eau monte.

Notre amarrage du 14 juillet 2021 à l'Ile Cartier de La Ferté-sous-Jouarre.....et l'eau monte.

Nous avons quitté Marseilles-les-Aubigny le 5 mai en compagnie de Marie-Claude et Yves sur leur bateau "Imagine". Nous décidons de sasser avec les 2 bateaux dans la première écluse .....au final ce sont 64 écluses que nous franchirons ensemble....plus exactement 63: en effet il y en a une que nous avons franchie seuls suite à un incident, sans gravité mais avec une grosse peur, que nous vous raconterons plus tard et dont a été victime le bateau "Imagine".

Imagine 15m et Zaratan 17m50. Les écluses sont au gabarit Freycinet soit 38m50.....donc ça tient
Imagine 15m et Zaratan 17m50. Les écluses sont au gabarit Freycinet soit 38m50.....donc ça tient
Imagine 15m et Zaratan 17m50. Les écluses sont au gabarit Freycinet soit 38m50.....donc ça tient
Imagine 15m et Zaratan 17m50. Les écluses sont au gabarit Freycinet soit 38m50.....donc ça tient

Imagine 15m et Zaratan 17m50. Les écluses sont au gabarit Freycinet soit 38m50.....donc ça tient

De Marseilles-les-Aubigny jusqu'à Ouzouer-sur-Trézée, sans oublier le passage du pont canal de Briare, le soleil nous a timidement accompagné nous permettant même de satisfaire nos papilles autour d'un barbecue en présence de Cathy et Laurent des amis naviguant. Nous avons également organisé une séance de matelotage (réalisation d'épissures sur amarres).

Le pont canal de Briare, la halte d'Ouzouer et nos activités annexes
Le pont canal de Briare, la halte d'Ouzouer et nos activités annexes
Le pont canal de Briare, la halte d'Ouzouer et nos activités annexes

Le pont canal de Briare, la halte d'Ouzouer et nos activités annexes

Durant ce périple à deux bateaux nous avons pendant un mois partagé de très beaux moments de navigation. Nos enfants respectifs et amis sont venus nous rendre visite à différentes haltes. Nous avons également fêté en grande pompe l'anniversaire de Joëlle à la halte de Châtillon-Coligny.

Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations
Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations

Les étangs de la Gazonne, Imagine devant Rogny-les-7-écluses et l'anniversaire de Joëlle en présence de 4 générations

Après toute ces festivités nous reprendrons tranquillement le cours de notre navigation entre 4 et 5h par jour, d'abord jusqu'à Montargis puis Nemours et enfin Moret-sur-loing. La navigation sur le Loing est automatisée. Nous disposons d'une télécommande qui nous permet de faire fonctionner les écluses. A l'approche d'une écluse nous bipons pour signaler notre arrivée en précisant si nous sommes montant ou avalant. L'écluse nous enregistre, à coté du feu rouge un feu vert s'allume et quand l'écluse est prête les portes s'ouvrent et seul le feu vert reste allumé. Une fois entré et amarré nous soulevons une tirette bleue qui déclenche le sassement. Une tirette rouge sert à stopper le sassement en cas d'urgence. A la fin de la bassinée les portes en amont du bateau s'ouvrent et un feu vert nous autorise la sortie. Si deux bateaux rentrent, comme cela a été notre cas durant tout ce voyage, l'écluse qui a enregistré l'entrée de 2 bateaux devra obligatoirement enregistrer la sortie de 2  bateaux avant tout autre opération. L'ensemble du trafic étant surveillé et contrôlé par vidéo et interventions automatiques à distance à partir d'un PC qui se trouve dans les locaux de VNF (Voies Navigables de France) à Montargis. C'est dans l'une de ces écluses, peut de temps avant l'arrivée à Moret, au moment de la sortie du bateau de nos amis que les portes de l'écluse se sont refermées sur sa coque. Nous étions déjà sortis quand nous avons entendu un bruit sourd. Nous avons appelé nos amis qui étaient stoppés, coincés entre les portes d'écluse. La sécurité avait fonctionné et tout le système s'était mis en alerte. Beaucoup de peur mais peu de dégât, essentiellement de la peinture. Le PC a été immédiatement contacté et un responsable VNF s'est déplacé sur site dans les 10mn. Il a alors reconnu une erreur de leur part au niveau du PC: quand ils ont vu notre bateau sortir ils ont forcé la fermeture des portes en oubliant qu'un deuxième bateau sortait également.....un saisonnier parait-il !!!!!

Impossible pour nous de nous amarrer, les berges étaient inaccessibles avec peu de fond. Nous avons donc passé l'écluse suivante seuls et nous nous sommes amarrés à la sortie sur un ponton d'attente jusqu'à l'arrivée de nos amis libérés de leur carcan. Nous étions en communication permanente grâce à nos radios respectives et nos téléphones. 

Le soir venu à la halte de Moret nos amis ont rédigé un constat avec le responsable de VNF venu nous rejoindre et nous, nous avons rédigé une attestation de témoignage. VNF a assumé toute la responsabilité de l'incident. Ce sont les assurances qui vont maintenant expertiser le bateau. Une très grosse peur mais à priori rien d'abimé sur la structure. Un accident qui en principe ne peut jamais arriver sauf si un agent VNF force l'automatisme....

La télécommande

La télécommande

Avant notre arrivée sur Moret, terme de cette navigation avec nos amis, il est vrai qu'à partir de Montargis mais surtout de Nemours des péniches de commerces transportant soit des céréales soit du sable deviennent nos compagnons de navigation. Ils sont prioritaires aux écluses. 

La radio VHF sur le canal de veille N°10 permet de s'annoncer dans les courbes, par exemple, mais surtout d'entendre leurs communications et de pouvoir les situer sur le parcours.

Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"
Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"

Une péniche de commerce, Moret sur Loing, Un cygne gourmand? Un copain d'OBI, deux autres PIPER "Elysium" et "Vitruvius"

"Imagine" a rebroussé chemin fin mai pour un retour sur Marseilles-les-Aubigny.

Nous avons passé un superbe mois avec de très belles soirées et nous garderons plein de bons souvenirs et ce malgré la mésaventure relatée précédemment.

Ce fût une très belle expérience de navigation à deux bateaux.

Le départ d'Imagine
Le départ d'Imagine

Le départ d'Imagine

Quelques jours plus tard nous avons repris le cours de notre périple en rejoignant la Seine au niveau de St Mammès. L'environnement change totalement. Nous sommes sur un fleuve avec du courant, des barrages et des écluses de 180m de long, permettant à des énormes péniches de circuler aisément. 

Notre premier arrêt fut à Samois-sur-Seine derrière l'ile aux Barbiers à l'abri du trafic des péniches. Là nous nous sommes amarrés à couple avec un autre bateau. En effet les places de cette halte nautique sont recherchées et malheureusement quelques bateaux ont tendances à y séjourner trop durablement voire à devenir bateau-ventouse. La ville est superbe et n'oublions pas que Django Reinhardt y trouva refuge en 1951.

La halte de Samois-sur-Seine
La halte de Samois-sur-Seine
La halte de Samois-sur-Seine

La halte de Samois-sur-Seine

Nous repartons le lendemain matin direction Draveil "le port aux cerises" où nous avons réservé une place pour un mois. En effet nous allons pouvoir ainsi récupérer notre véhicule et partir une semaine du coté de Montauban. Nous en profiterons également pour accueillir à bord ou visiter nos amis franciliens ainsi que les enfants.

"Le port aux cerises" est situé dans un parc de 200 ha à 10mn à pied du RER C et D. Le cadre en plein centre ville est absolument superbe et très calme.

 

Le barrage de Boissise-la-Bertrand, une grande écluse et notre amarrage à Draveil.
Le barrage de Boissise-la-Bertrand, une grande écluse et notre amarrage à Draveil.
Le barrage de Boissise-la-Bertrand, une grande écluse et notre amarrage à Draveil.
Le barrage de Boissise-la-Bertrand, une grande écluse et notre amarrage à Draveil.
Le barrage de Boissise-la-Bertrand, une grande écluse et notre amarrage à Draveil.

Le barrage de Boissise-la-Bertrand, une grande écluse et notre amarrage à Draveil.

Début juillet direction Paris le port de l'arsenal où nous avons réservé une place pour une semaine. 

A nous Paris, version touristes, avec notre logement à la Bastille, coté 4ème arrondissement😉

Avant de rejoindre notre place au port nous avons fait la traversée de Paris aller/retour et en avons pris plein les yeux. Malheureusement le soleil n'était pas vraiment présent.

Nous profiterons de se séjour parisien sans souci de transport pour sortir au théâtre, cinéma, restau, voir des amis et la famille.

Que du bonheur!!!!!

Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris

Paris

Nous quittons Paris le 8 juillet au matin avec un petit pincement au cœur pour rejoindre la Marne que nous parcourrons sur 178 kms jusqu'à Epernay où nous rattraperons le canal latéral à la marne.

Notre première halte fut à Lagny-sur-Marne puis nous avons passé 2 nuits à la halte de Meaux et depuis 5 jours nous attendons patiemment la fin des pluies et le retour du soleil à la halte nautique de La Ferté-sous-Jouarre. Ce matin le niveau de l'eau a bien baissé et le courant diminue doucement. 

Nous devrions reprendre la navigation samedi mais ceci sera une autre histoire.....

Printemps/été 2021 sur Zaratan 1ère partie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article